Aidez-nous

Le Fonds Jean Capart

Créé en 2016 à l’initiative de sa famille, le Fonds Jean Capart est un fonds privé qui s’est fixé pour but de sauvegarder, de valoriser et de faire connaître à tous l’œuvre et le patrimoine historique légués par le fondateur de l’égyptologie belge.
Bénéficiant du soutien de la Fondation Roi Baudouin, fondation d’utilité publique active aux niveaux belge, européen et international, le Fonds Jean Capart est placé sous la Présidence d’Honneur d’une des petites-filles de la reine Élisabeth, Son Altesse Royale la princesse Esméralda de Belgique. En partenariat avec l’Association Égyptologique Reine Élisabeth et les Musées Royaux d’Art et d’His...
lire la suite

Comment vous joindre à nous ?

Qu’il soit savant ou profane, le public a le droit de se réapproprier ce patrimoine exceptionnel. Le Fonds Jean Capart ne manque pas d’idées pour amener à ce résultat. Mais, pour ce faire, il a besoin d’un important soutien financier. De votre soutien financier !
  Devenez donateur Si vous souhaitez participer concrètement à notre projet, vous pouvez faire un don sur le compte bancaire de la Fondation Roi Baudouin IBAN : BE10 0000 0000 0404 BIC : BPOT BE B1 avec la mention Fonds Jean Capart ou la communication structurée ***016/0560/00071***   Vous pouvez aussi effectuer un don en ligne. Cliquez le lien ci-dessous si vous souhaitez faire un don en ligne au Fonds...
lire la suite

La Pyramide du Cinquantenaire

Pour faire vivre la Fondation Egyptologique Reine Elisabeth, il fallait trouver de l’argent. Beaucoup d’argent. A cet égard, Jean Capart était passé maître dans l’art de recourir à des initiatives originales. L’une d’elles frappera tout particulièrement l’imagination du public : la Pyramide du Cinquantenaire.
En 1928, le directeur de la Fondation -qui est aussi depuis 1925 le conservateur en chef des Musées Royaux d’Art et d’Histoire- commande 500.000 cubes en bois d’un centimètre cube chacun. Achetés par les visiteurs au prix de 25 centimes l’unité, ces cubes sont destinés à être aussitôt jetés à travers les mailles d’un gabarit métallique reproduisant au millionième les contours de la Pyramide de K...
lire la suite