Jean Capart

Biographie

« … Car seuls vivent les morts dont on prononce le nom » (1)
JEAN CAPART (1877-1947) Dès l’enfance, Jean, forte tête et fort en tête, dévore tout ce qui s’écrit sur l’Égypte ancienne. Après un doctorat en droit, il étudie l’égyptologie dans diverses universités d’Europe où il tisse des liens d’amitié avec les plus grands savants de son temps, de l’Anglais William Flinders Petrie au Français Gaston Maspero. En 1902 — il a alors 25 ans — l’Univer...
lire la suite

Bibliographie de Jean Capart

En attendant une liste exhaustive et commentée des œuvres de Jean Capart, voici déjà un choix de quelques dizaines de titres marquants :
   Recueil de monuments égyptiens, 1ère série, Bruxelles, 1902, 102 p., 50 pl. ; 2e série, Bruxelles, 1905, 118 p. et 50 pl. Les Origines de l’Art et l’Art oriental. I. Les Origines de l’art et l’art égyptien, Bruxelles, 1903, 63 p. ; 2e éd., Bruxelles, s.d. 48 p. ; L’Art oriental hors d’Egypte, Bruxelles, 1904-1905, 72 p. Les Débuts de l’Art en Egypte, Bruxelles, Vromant & Cie, 1904, VIII...
lire la suite

A propos de Jean Capart

Livres, chapitres de livres, articles, notices et autres contributions évoquant la vie et l’œuvre de Jean Capart (liste non exhaustive)
  BARTEL Hans-Georg, Zu einer Bemerkung Jean Caparts über Adolf Ermans letzte Lebensjahre im « Dritten Reich » – Eine erneute Betrachtung und Hinterfragung, in : Feder Frank, Sperveslage Gunnar & Steinborn Florian, Ägypten begreifen. Erika Endesfelder in memoriam, Berlin-London, Internet-Beiträge zur Ägyptologie und Sudanarchäologie. Studies from the Internet on Egyptology and Sudanarchaeology, vol....
lire la suite